alexa-noscript

Les mesures efficaces pour réduire la consommation de boissons sucrées

consommation de boissons sucrées

Diminuer la disponibilité des boissons sucrées, augmenter leur prix, faire des étiquettes informatives simples… telles sont les mesures à mettre en place pour réduire la consommation des boissons sucrées, d'après une revue des études sur le sujet.

Pourquoi c’est important

Les sodas et boissons sucrées nuisent gravement à notre santé : surpoids, diabète, infarctus, vieillissement accéléré, décès prématuré, insuffisance rénale, caries dentaires… la liste des « dégâts » causés par la consommation régulière de boissons sucrées est longue !

De nombreux organismes de santé publique, notamment l’Organisation Mondiale de la Santé, ont appelé les gouvernements, les industriels, les établissements d’enseignement ou encore les lieux de travail à encourager la consommation de boissons plus saines. Mais quels moyens sont suffisamment efficaces pour obtenir une diminution de la consommation de boissons sucrées et de sodas ? C’est ce qu’ont souhaité savoir des chercheurs dans une nouvelle revue Cochrane.

L’étude

Les chercheurs ont analysé les résultats de 58 études réalisées dans 19 pays qui ont évalué diverses approches et stratégies visant à modifier l’environnement social ou physique dans lequel les personnes consomment ou achètent des boissons sucrées. Les études ont été réalisées dans différents lieux : écoles, restaurants, domiciles, commerces. Elles ont évalué un large éventail d’approches pour réduire la consommation de boissons sucrées : étiquetage et tarification des boissons sucrées, alternatives saines, initiatives politiques…

Les auteurs de la revue ont identifié les mesures les plus efficaces pour réduire la consommation de boissons sucrées :

  • Étiquettes faciles à comprendre avec des symboles qui indiquent rapidement si une boisson est saine ou pas
  • Limiter la disponibilité des boissons sucrées à l’école
  • Augmenter le prix des boissons sucrées dans les restaurants, les magasins et les lieux de loisirs
  • Inclure des boissons plus saines dans les menus pour enfants proposés au restaurant
  • Promotion et meilleur placement des boissons saines dans les supermarchés
  • Avantages alimentaires (par exemple bons d'achat) qui ne peuvent pas être utilisés pour acheter des boissons sucrées
  • Campagnes communautaires axées sur le choix santé en matière de boissons
  • Mesures qui améliorent la disponibilité de boissons à faible teneur en calories à la maison

Des recherches antérieures ont également montré l’efficacité de l’éducation/information en matière de santé et de la taxation des boissons sucrées pour réduire leur consommation. Mais ces deux mesures n’ont pas été évaluées dans cette revue.

En pratique

Le choix santé doit être un choix facile. Cette revue montre que changer l’environnement dans lequel les consommateurs choisissent leurs boissons aident à diminuer leur consommation. D’autres mesures sont nécessaires :  la population doit être informée des risques encourus lorsque la consommation de boissons sucrées est trop importante. Celle-ci doit être très occasionnelle. Les informations sont plus efficaces lorsqu'elles sont concrètes, notamment chez les jeunes. Les parents ont un rôle important à jouer en « éduquant » leurs enfants, en limitant leur accès aux boissons sucrées et en montrant l’exemple. La seule boisson dont notre organisme est l'eau, rappelons-le.

Commentaires (0)

Leave a comment