alexa-noscript

La mauvaise alimentation a tué 11 millions de personnes en 2017 !

mauvaise-alimentation

The Lancet, revue scientifique britannique a révélé hier les résultats effrayants d’une étude de l’Institute of Health Metrics and Evaluation (IHME, Seattle) via le Global Burden of Disease (GBD, charge mondiale des maladies).

130 chercheurs ont mené leur analyse sur plus de 195 pays.

Si la relation entre alimentation et maladies chroniques est scientifiquement prouvée et admise aujourd’hui, cette étude vient démontrer le lien direct entre mauvaise alimentation et décès : 1 mort sur 5 en 2017.

Le constat est alarmant.

Mangeons plus de de fruits et légumes, de céréales complètes et de fruits oléagineux :

C’est le défaut d’équilibre aliment aire (voir article sur ce thème) qui est en point de mire.

On ne le répétera jamais assez il faut manger des fruits et légumes TOUS les jours. L’étude fixe comme seuil critique minimal 360 g de fruit et légumes par jour. Rappelons que les campagnes des 2 « Plan National Santé » (PNS) prônent 5 fruits et légumes par jour en considérant des portions de 80 à 100 g. par jour soient de 400g à 500g. minimum.

Ce sont en effet nos uniques sources conséquentes de vitamines C, puissant antioxydant, mais ils contiennent également des fibres, du calcium, du magnésium, du fer, du potassium.

Il est également salvateur d’intégrer des céréales complètes et des graines oléagineuses, très riches en fibres, en calcium et en magnésium.

Sel et sucres, ces assassins !

Les excès en sel sont pointés du doigt.

Rappelons qu’il engendre de la rétention d’eau, augmente la tension artérielle et entraîne des insuffisances cardiaques et rénales. Soulignons également qu’il ouvre l’appétit ce qui en fait un acteur majeur de l’épidémie d’obésité.

La limite proposée par l’étude est de 3g. par jour de sodium. Notons que le PNNS (Plan Nutrition National Santé) en France préconisait 3,2g. Cela correspond à 8g. de sel maximum par jour ce qui est déjà élevé (il faut à peu près multiplier le sodium par 2,4 pour obtenir la teneur en sel).

Le sucre à la source de l’obésité et de nombreuses maladies comme le diabète de type 2 est également largement incriminé par l’étude.

Quelques truc et astuces :

Mangez varié : un peu de tout, en quantité raisonnable en mettant à chaque repas les fruits et légumes à l’honneur.

Privilégiez le fait maison : en matière d’alimentation la facilité est souvent néfaste. Les plats industriels regorgent de mauvaises graisses et de SEL, qui donne faim et est délétère.

Faire une liste de courses hebdomadaires tenant compte des menus de la semaine afin de prévoir des légumes à chaque repas.

Ecoutez-vous et respectez votre corps : quand vous n’avez plus faim ne terminez pas votre assiette et privilégiez en début de repas les légumes afin d’être assurés de les manger.

Ne rajoutez JAMAIS de sel et évitez le sucre sous toutes ses formes (glaces, desserts sucrés) : la plupart de nos aliments contiennent à l’état naturel du sodium (légumes, viandes, céréales…), quant au sucre faites en un aliment plaisir et réservez-le aux occasions (repas entre amis, fêtes).

Commentaires (0)

Leave a comment