alexa-noscript

L'oreillette : une recette languedocienne

L'oreillette : une recette languedocienne

Les oreillettes sont un des nombreux beignets traditionnellement produits et consommés durant la période de carnaval. Cette période de carnaval est comme une image en négatif de la période de carême qui va la suivre. Normalement tous les interdits alimentaires du carême sont consommés à l’excès pendant le carnaval. En particulier, les nourritures grasses et les aliments carnés. 

 

D’ailleurs, très longtemps, ces beignets de carnaval ont été produits par les bouchers et les charcutiers comme pour signifier à leurs clients que si la consommation de viande allait s’estomper pendant le carême, il ne fallait pas les oublier pour l’après-carême. 

 

 

Le Languedoc est très riche en formes et noms de beignets de carnaval. II est ainsi possible de trouver chez les boulangers-pâtissiers de la région des bougnettes dans les Cévennes, des bougnetas à Anduze, des beignets de Castelnaudary…
Quant au nom d’oreillettes, selon Daniel Fabre, ethnologue toulousain, il viendrait du fait que la pâte de ces beignets était mise à fermenter et lever sous les oreillers de la maison. 

 

Origine 

 

 

Depuis le Moyen-Âge, la période de carnaval est marquée par la consommation de beignets par définition cuits dans une matière grasse bouillante. Elle s’oppose à la période maigre de carême qui suit le carnaval.

 

Aire culturelle 

 

Les beignets de carnaval connus sous de nombreux noms et de nombreuses formes sont produits sur une large moitié méridionale de la France.

 

Fêtes associées 

 

 

Période de Carnaval, entre épiphanie et mercredi des cendres.

 

Ingrédients 

 

1 kg farine
4 à 6 œufs
100 g sucre en poudre
20 g matière grasse (beurre ou de l’huile d’olive suivant les goûts)
environ 10 g levure de boulanger
une pincée sel
 

un parfum de votre choix (zeste de citron ou eau de citron)

 

Mélangez dans une jatte la farine, les œufs, le sucre, la matière grasse, la levure de boulanger, le sel, le parfum choisi et l’eau jusqu’à donner à la pâte la consistance d’une pâte brisée. 

 

Laissez reposer cette pâte de 2 à 4 heures. Roulez-la en cylindre et détaillez en morceaux de 50 g que vous abaissez très finement au rouleau, pour obtenir un disque d’une vingtaine de centimètres. 

 

Dans une poêle où 4 à 5 cm d’huile chauffe, faire frire les merveilles en comptant 1 minute par face. Elles doivent dorer sans excès. Saupoudrez de sucre glace pour plus de gourmandise. 

 

Source : passioncereales.fr
 

Commentaires (0)

Leave a comment