alexa-noscript

Gaspillage alimentaire : ce que cachent vos poubelles

Gaspillage alimentaire

Dans les pays industrialisés, 40 % du gaspillage alimentaire survient dans les commerces et les foyers, selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Mais difficile de savoir quelle quantité de nourriture jettent les Canadiens à la maison, puisque les chiffres manquent ou ne représentent que des estimations.

Qu’à cela ne tienne : pour documenter le phénomène, des chercheurs ontariens de l’Université de Guelph sont allés jusqu’à fouiller dans les poubelles de résidents !

Plus précisément, dans leur étude parue dans Frontiers in Nutrition en septembre 2019, ils ont analysé en détail les achats alimentaires et les rebuts (poubelle, recyclage et compost) de 94 familles avec jeunes enfants de la ville de Guelph, et ce, durant quatre semaines.

Pour quantifier le gaspillage, les chercheurs ont classé les déchets récoltés en deux catégories : ceux qui auraient encore pu être consommés, et ceux qui n’auraient pas pu l’être, comme une pelure de banane.

Résultat : chaque semaine, un ménage jette en moyenne 2,98 kg de nourriture qui, avec une meilleure planification et organisation, aurait pu être mangée. Les chercheurs estiment que cette quantité équivaut à une perte financière de 18 $, nutritionnelle de 3 366 calories et environnementale de 23,3 kg de CO2. Les aliments les plus gaspillés ? Les fruits et légumes, suivis des produits céréaliers.

Pour limiter ce gaspillage, les auteurs de l’étude recommandent de mieux planifier les repas et de ranger les denrées aux bons endroits, afin de prolonger leur durée de vie (éviter par exemple de mettre le lait dans la porte du réfrigérateur, où la température est plus élevée).

Ils suggèrent aussi de vous tourner vers des recettes anti-gaspillage, qui maximisent l’utilisation des ingrédients. Des sites comme Sauve ta bouffe en proposent plusieurs.

© Protégez-Vous

Commentaires (0)

Leave a comment