alexa-noscript

Comment on peut limiter le gaspillage alimentaire ?

Comment on peut limiter le gaspillage alimentaire ?

Règle  n° 1 : les dates et étiquettes tu liras 

 

Votre frigo est vide et vous n’avez plus le choix : il vous faut vous rendre au supermarché pour faire vos courses.

 

Première règle : ne pas y aller le ventre vide  ! Non seulement vous risquez d’acheter plus que de raison, ce qui n’est pas bon pour votre portefeuille, mais vous risquez également de craquer sur certains aliments ou produits qui vous font envie sur le coup, mais que vous risquez de ne pas consommer ensuite.

 

Deuxième règle : faire une liste. Après un bon repas, et devant votre frigo et vos placards, faites la liste de que vous avez besoin afin d’être sur de n’acheter que l’essentiel et ce dont vous avez besoin.

 

Une fois au supermarché : faites attention aux dates. Prenez les produits qui indiquent la date la plus éloignée de la date du jour, afin de vous laisser le temps de les consommer.

 

Soyez vigilant quant aux étiquettes, et n’hésitez pas à prendre les produits en fond de rayon plutôt que ceux qui paraissent les plus accessibles.

 

Dernier conseil, ne confondez pas Date limite de Consommation (DLC) et Date Limite d’Uilisation Optimale (DLUO) qui vous indique si vous pouvez ou non consommer le produit une fois la date indiquée dépassée.

 

Règle n° 2 : Ton frigo tu organiseras !

 

Pour éviter que les produits frais que vous achetez ne flétrissent, ne pourrissent, ne tournent, vous devez vous assurez d’abord que votre frigo est bien propre.

Pensez à le nettoyer une fois par semaine afin que les bactéries ne s’y multiplient pas.

Il vous faut également respecter certaines règles de rangement concernant votre frigo. Sachez tout d’abord identifier votre type de frigo, et donc ses niveaux de température.

 

Si votre frigo est à “froid ventilé”, les températures y sont relativement homogènes

Si votre frigo est “combiné” ou “deux portes”, la partie la plus froide est souvent celle du bas

Si vous disposez d’un réfrigérateur traditionnel, les niveaux du haut sont généralement les plus froids

 

 

Quoi qu’il en soit, repérez ces zones et placez :

 

– les fruits, légumes et fromages dans la zone la moins froide

 

– les produits lactés, les laits et crèmes entamées, les viandes, poissons et légumes cuits dans la zone intermédiaire

 

– les viandes crues, hâchées, la crème fraiche, les fromages frais, crudités, plats cuisinés, pâtisseries dans la partie la plus froide.

 

– les boissons, le beurre, les oeufs… Dans la porte

Quand vous achetez de nouveaux produits, placez les anciens sur le devant du frigo, afin de les consommer avant d’entamer les nouveaux.

 

Règle n° 3 : Ce que tu cuisines en trop, tu congèleras

 

Vous avez tendance à trop cuisiner et vous ne savez pas quoi faire des restes ? Mettez-les dans une boite que vous fermez hermétiquement. Laissez refroidir une à deux heures maximum à l’extérieur et placez le plat soit au frigo, soit au congélateur.

 

Si vous placez votre plat au frigo, vous devez le consommer dans les 48h. Vous pouvez par exemple prendre le plat conservé hermétiquement avec vous le lendemain au travail.

 

Si vous placez votre plat au congélateur, indiquez la date, et consommez-le dans les deux mois. Cela vous permettra sans doute de vous substanter quelques midi au travail !

 

Règle n° 4 : Les restes, tu accommoderas !

 

Comme le dit si bien l’expression, accommoder les restes, c’est tout un art, mais un art qui s’apprend.

 

Farfouillez sur le web, regardez bien dans le fond de vos placards afin d’imaginer quelques recettes qui vous permettront d’accommoder quelques restes, des restes qui ne finiront pas, de ce fait, à la poubelle.

 

Des fruits trop mûrs : pensez aux smoothie, des légumes à ne plus savoir quoi en faire : pensez à réinventer la ratatouille, du pain rassis : pensez pain perdu, croutons ou tartines. Vous pouvez également récupérer le trop-plein de pâtes pour en faire une salade froide, tout transformer en gratin, faire des soufflés à ce que bon vous semble…

 

L’essentiel est d’oser, de goûter et d’avoir un peu d’imagination.

 

Règle n° 5 : Si restes il y a, tu composteras

 

Vous avez fait attention à ne rien gaspiller, mais rien n’y fait, vous avez des fruits et légumes qui vous restent sur les bras et qui n’ont pas vraiment bonne mine.

 

Pourquoi ne pas les composter ? Les résidus végétaux, sachets de thé, coquilles d’oeuf peuvent être compostés.

 

Vous ne disposez pas d’un composteur ? Pourquoi ne pas lancer l’initiative près de chez vous ? Dans votre immeuble ?

 

Renseignez-vous, peut-être qu’un jardin partagé dispose d’un composteur et apprécierait que vous déposiez quelques restes de temps en temps.

 

Jetter moins, c’est une question d’organisation, d’hygiène et d’imagination. D’organisation, car il faut être discipliné lorsque l’on fait ses courses, lorsque l’on range son frigo, d’hygiène, car pour limiter la propagation des bactéries, il faut régulièrement nettoyer son frigo, et veiller à bien conserver ses aliments, de l’imagination pour concocter des recettes avec tout ce qu’il y a dans votre frigo ! Des idées de recettes avec des restes justement ?

 

Sourece : consoglobe.com

Commentaires (0)

Leave a comment

Erreur | Food Power

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.