alexa-noscript

Les bienfaits de la carotte

carrot

Riche en bêta-carotène, un précieux pigment qui lui donne sa teinte orangée, la carotte contient bien d'autres atouts nutritionnels.

Elle convient en cas de diabète ou de surpoids

- La carotte ne fournit que 6,5% de sucres et 35kcal aux 100g (soit une grosse carotte). Elle se distingue des légumes verts, dont le principal sucre est le glucose à faible pouvoir sucrant, par un apport de saccharose qui explique sa saveur sucrée. Mais, d’un point de vue calorique, elle est équivalente au brocoli ou au poireau. En outre, elle est riche en pectine, une fibre qui facilite le sentiment de satiété et réduit l’assimilation des graisses en les piégeant dans le tube digestif, et permet également d’abaisser l’index glycémique des repas. 

Elle est douce pour les intestins 

- Surtout lorsqu’elle est de petite taille et a fortiori dans sa période "primeur" (de mai à juillet). De même, la pectine n’est pas irritante pour le tube digestif. C’est pour cela que la carotte fait partie des premiers légumes de la diversification alimentaire (cuite et mixée) car elle est particulièrement bien tolérée par les intestins fragiles des bébés. Elle est aussi recommandée en cas de diarrhée, car la pectine aide à normaliser les selles.

Elle donne bonne mine 

- C’est le légume le plus concentré en bêta-carotène, ce pigment orange dont la consommation régulière avive le hâle: une carotte moyenne de 70g apporte la totalité de l’apport quotidien conseillé à un adulte. Le bêta-carotène est aussi un puissant antioxydant, qui contribue à protéger la peau des rayons du soleil et à freiner la formation des rides. La carotte (ainsi que les autres légumes riches en bêta-carotène) pourrait, selon le Fonds mondial de recherche contre le cancer, avoir un effet préventif des cancers de l’œsophage et du poumon. 

Elle booste la santé osseuse 

- La carotte présente une bonne teneur en vitamine K, dont les chercheurs ont mis en évidence l’importance pour le renouvellement du tissu osseux et la prévention de l’ostéoporose. Elle est de surcroît bien pourvue en potassium et en calcium, des minéraux qui réduisent la déminéralisation osseuse grâce à leurs vertus alcalinisantes (ils neutralisent l’excès d’acidité de l’organisme). 

Elle protège les yeux 

- La carotte allie plusieurs pigments utiles à la vision. Son précieux bêta-carotène est transformé en partie dans l’organisme en vitamine A, essentielle à la vision nocturne. Elle renferme aussi de la lutéine et de la zéaxanthine (de couleur jaune), qui exercent un effet antioxydant spécifique au niveau de la rétine. Ces dernières protègent ainsi de la lumière bleue émise par le soleil et les écrans et contribuent à la prévention de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) 

Avec un corps gras, c’est encore mieux 

Bêta-carotène, lutéine et zéaxanthine appartiennent au groupe des caroténoïdes: des composés "liposolubles", qui ont une affinité pour les graisses et sont nettement mieux assimilés en présence de matière grasse. Inutile pour autant de noyer les carottes dans la crème: une noisette de beurre ou un let d’huile d’olive suffit.

Commentaires (0)

Leave a comment