alexa-noscript

Alzheimer : les bienfaits d’une alimentation riche en huile d’olive

huile d’olive

Une nouvelle étude souligne les bienfaits de l’huile d’olive pour protéger des risques de déclin cognitif.

Cette star du régime méditerranéen ne ménage pas ses efforts pour préserver notre santé. D’étude en étude, on ne cesse de découvrir les bienfaits de l’huile d’olive extra vierge sur nos artères, notre cœur ou encore notre mémoire. D’après une nouvelle étude, elle contiendrait des avantages neuro-protecteurs et cognitifs considérables. Cette fois, mieux vaut donc jeter de l’huile (d’olive) sur le feu !

Une meilleure mémoire

Pour obtenir de tels résultats, le Dr Domenico Pratico et son équipe ont étudié l’état de santé de murins, des petites chauves-souris. Si toutes ces petites bêtes ont été génétiquement modifiées pour développer la maladie d’Alzheimer, seule la moitié d'entre elles ont reçu une alimentation riche en huile d’olive extra-vierge. Résultat, au bout de six mois, le groupe sujet au régime à l’huile d’olive réussissait mieux les tests de mémoire que les autres.

Protection des synapses

Et pour cause, des tissus cérébraux faisait état d’une meilleur neuroplasticité chez les murins nourris à l’huile d’olive. « Nos résultats démontrent que l'huile d'olive extra vierge améliore directement l'activité synaptique, la plasticité à court terme et la mémoire tout en diminuant la neuropathologie du gène tau chez les souris », expliquent les auteurs de l’étude. Ainsi, l’huile d’olive permettrait de préserver les synapses, connexions entre les neurones. Le lien entre huile d’olive et déclin cognitif n’est pas nouveau : il a déjà fait l’objet de plusieurs études, notamment en juin 2017. Un scénario bien huilé…

Commentaires (0)

Leave a comment