alexa-noscript

Albert heijn: l'intelligence artificielle au service de la lutte contre le gaspillage alimentaire

Albert Heijn

Dans le cadre de la lutte contre le gaspillage alimentaire, Albert Heijn lance un projet pilote de « promo dynamique » pour la volaille et le poisson dans son point de vente de Zandvoort.

Les prix des produits sont automatiquement réduits sur base de la date d'expiration : plus la date d'expiration est courte, plus la remise est élevée. Un algorithme prend en compte différents facteurs qui influencent la vente d'un produit afin de calculer la meilleure remise.

Depuis quelques années, Albert Heijn met en valeur les produits proches de la date d’expiration avec l'autocollant « jeter 35% serait dommage ». Cet autocollant est apposé sur les produits arrivant près de la date d’expiration avant 10h et a pour objectif d’assurer qu'ils soient vendus à petit prix dans la journée. Mais Albert Heijn veut maintenant automatiser ce processus à l'aide de l'intelligence artificielle. C'est la raison pour laquelle la chaîne lance un projet pilote de « promo dynamique », dans le cadre duquel les prix des produits sont automatiquement réduits sur la base de la date de péremption : plus le délai de péremption est court, plus la remise est élevée. Le test commencera avec la volaille et le poisson présents dans le point de Zandvoort. Pour ce projet pilote, la chaîne a été conseillée par la société anti-gaspillage Wasteless.

Comment ça marche?

Dans le cas de la promo dynamique, un algorithme développé par Albert Heijn calcule automatiquement la meilleure réduction afin d'éviter d’en arriver à des produits invendables en fin de journée, et de réduire ainsi les pertes alimentaires. L'algorithme tient compte, entre autres, de l'emplacement, des offres promotionnelles, des conditions de stockage, ainsi que de l'évolution historique des ventes et du stock en magasin.

Afin d'indiquer clairement que la date de péremption est presque dépassée, des étiquettes de prix électroniques sont apposées pour les différents produits, indiquant deux prix : le prix normal et la remise pour une date de péremption spécifique. De cette façon, la promotion est encore plus accentuée.

D'ici 2030, la moitié du gaspillage alimentaire en moins

Les déchets alimentaires sont un thème important dans la stratégie de développement durable d'Albert Heijn. Citons par exemple la collaboration avec les banques alimentaires, qui ont reçu quatre millions de produits en 2018, le détergent offrant à l'écorce d'orange une seconde vie, et la collaboration avec Instock, le restaurant qui cuisine avec des aliments récupérés. Avec ces initiatives et d'autres, Albert Heijn vise à contribuer à la diminution de moitié du gaspillage alimentaire dans l'ensemble de la chaîne alimentaire d'ici 2030.

Commentaires (0)

Leave a comment